ZEBRACOLOR
TRACEURS BEUGLER

MODE D'EMPLOI

 


TYPE DE PEINTURE ET QUALITE DES FILETS :

Nous recommandons tout particulièrement l’emploi d’une peinture émail destinée au tracé de lettres et enseignes. Cette peinture vendue dans les magasins d’art graphique ou de fourniture de matériel professionnel pour enseignes, est utilisée en raison de sa résistance à l’usure, la persistance de son éclat, son brillant élevé et sa facilité d’emploi. S’en servir telle quelle à température ambiante et sans dilution (par exemple peinture One Shot L distribuée par www.stds.fr en France /(tel.01 60 65 94 30, peinture Keep’s en Angleterre, ou peintures émail pour modèles réduits).
La firme Restom,
spécialisée dans les technologies de restauration des véhicules anciens a mis au point une peinture spécialement adaptée à l'emploi du traceur Beugler, cette peinture monocomposante est prête à l'emploi et a la viscosité qui convient même dans les teintes qui sont souvent trop liquides comme le noir, l'or ou l'argent. Un autre avantage de cette peinture est qu'elle est revernissable en vernis PU (Polyuréthanne). Restom en fournit également. Il faut souligner que cette peinture (ester d'epoxy) doit être revernie, elle est conçue pour l'être.Couleurs de base disponibles: Blanc, Noir, Or, Argent, Rouge, Bleu clair, Ivoire, Jaune, Vert foncé (Lien vers la page d'accueil de Restom: http://www.restom.net, Tel 03 85 74-95 60 ou 37 43).
La peinture glycérophtalique émail One Shot L peut ne pas être revernie. Si on veut la revernir, le vernis "Long Life" de chez Tollens est compatible (toujours effectuer tout de même des essais).

Si la peinture du filet s’étale ou coule c’est qu’elle est trop liquide ; cela tient au type de peinture utilisé ou à la température trop élevée de l’air ou du support. Si les bords du filets sont en dents de scie la peinture utilisée est trop épaisse ou sèche trop rapidement, ne permettant pas une application régulière. D’après les témoignages de peintres en lettres tous les types de peinture peuvent être utilisés (peintures mono ou bi-composants, vinyliques, acryliques, polyuréthanes, glycérophtaliques, peintures gel etc.) mais il convient de trouver la bonne viscosité, relativement forte, avec un temps de séchage pas trop rapide si possible. Effectuer des essais sur une surface d’essai avant le tracé définitif.
Si la peinture est trop liquide une consistance plus forte peut être obtenue en laissant évaporer les solvants ou en plaçant le pot de peinture solventée fermé au réfrigérateur quelque temps avant l’emploi ou en rajoutant du liant. Avec une consistance correcte l’appareil ne goutte pas, même si on le secoue, et donne un tracé ne coulant pas, ayant une épaisseur et une largeur constante quelle que soit la vitesse de rotation de la molette.

ETAPES PREPARATOIRES :

Vérification de l’outil :

Avant d’effectuer tout tracé, vérifier que la molette est propre, qu’elle tourne librement et que son support est étroitement ajusté sur le tube ; s’il y a du jeu on peut y remédier en écartant légèrement l’extrémité fendue du tube, par exemple avec des pinces en interposant un tissu de protection. Il convient également de s’assurer que le piston ne coulisse pas trop facilement dans le cylindre mais exerce une certaine friction en se déplaçant, ceci afin d’obtenir une bonne étanchéité vis-à-vis de l’air. Si ce n’est pas le cas, on y remédie en resserrant d’environ 1/8 de tour les deux écrous situés de part et d’autre de la garniture d’étanchéité en cuir, au moyen de deux pinces.

Préparation de la surface à peindre :

Il est conseillé avant de tracer un filet, d’éliminer au moyen d’un solvant approprié toute trace de graisse, par exemple avec de l’alcool à brûler.

Remplissage du cylindre :


Enlever la tête d’écriture. Amener le piston à mi-course et verser la peinture dans le cylindre maintenu vertical (la quantité de peinture ainsi emmagasinée permet, selon la taille de la molette standard choisie, de tracer un filet de 30 à 150 mètres). Réajuster la tête d’écriture sur le cylindre, la molette orientée vers l’encoche, et tout en maintenant l’appareil la tête an haut, purger l’air en repoussant doucement le piston jusqu’à ce qu’une goutte de peinture apparaisse au bas de la molette (comme avec une seringue). Cette précaution est particulièrement importante pour un tracé sur une surface verticale. Vous êtes maintenant en mesure de faire un essai et d’effectuer un tracé. Note : la fonction du piston n’est pas de pousser la peinture mais seulement de maintenir celle-ci en contact avec la molette traceuse. Chasser juste l’air de temps en temps, particulièrement après un long tracé, jamais en cours de tracé.

TRACES DE FILETS :

Recommandations générales :

Nous conseillons de s’entraîner à la technique du tracé à main levée tout d’abord sur du papier. Tenir l’appareil entre le pouce et l’index juste en avant du support du curseur encore appelé tige-guide, la paume de la main placée au-dessus du tube. Disposer la molette à plat sur la surface à peindre et tirer vers soi : la tête d’écriture a été conçue de telle sorte qu’elle ne coule pas lorsque la molette tourne dans ce sens.

Traits effilés et en pointe :

Tout en tirant l’appareil vers soi, l’incliner doucement d’un côté de façon à le faire rouler sur un bord de la molette : ceci donne un trait effilé.
Maintenant, pour réaliser un trait se terminant en pointe, accentuer l’inclinaison de la molette et, tout en continuant à tirer vers soi, soulever celle-ci de la surface. S’exercer en inclinant l’appareil à droite et à gauche et en effectuant des tracés rectilignes ou courbes.

Jonction et Positionnement des filets

Pour réaliser la jonction de deux filets ou pour tracer un filet à un endroit précis, pratiquez l’exercice suivant : tenez l’appareil comme indiqué ci-dessus et, en prenant appui sur la surface avec le majeur pour positionner l’appareil de façon précise, mettez doucement la molette en contact avec la surface à peindre. Relevez votre doigt puis tracez un premier trait. En vous servant comme précédemment de votre majeur, placez à nouveau la molette très exactement au début de ce trait. Tracez alors un deuxième trait s’écartant du premier puis le rejoignant et s’arrêtant exactement à son extrémité. Combinez l’exercice avec des traits effilés et en pointe.

Pour réaliser un filet double se terminant en pointe, ne pas utiliser une molette double ; effectuer deux passages avec une molette simple, le deuxième filet vient rejoindre le premier (Si l’on prend appui avec le curseur sur une règle il convient en fin de course de se désolidariser de la règle ou de la bande magnétique guide lorsque l’on penche l’appareil pour terminer en pointe tout en changeant de direction pour rejoindre le premier filet. Il est également possible de déplacer l’extrémité de la règle avant d’effectuer le deuxième filet).

Une pointe constituée de deux branches effilées à leur jonction peut être réalisée ainsi à main levée : effiler l’extrémité d’un trait, soulever l’appareil puis le retourner pour repartir dans l’autre sens, placer la molette sur ce trait mais à quelque distance de l’extrémité effilée, et inclinée sur l’arrête. Tracer alors, tout en s’écartant du premier filet et en remettant progressivement la molette à plat, de façon à retrouver la pleine largeur du filet.

 

Un autre exercice, excellent pour l’assouplissement du poignet, consiste à faire des séries ininterrompues de 8 d’abord grands puis se terminant par de petites courbes, en s’attachant à garder un trait de largeur égale.



Les filets réalisés à main levée peuvent toujours être ramenés à une combinaison des tracés de base ci-dessus : tracés pleins ou effilés, en huit et se rejoignant en pointe ou non.


Note : pour faire un filet sur une roue ou une jante faire tourner la roue bien centrée sur son axe, le traceur étant maintenu fixe et la molette en contact avec la jante. De même pour tracer un cercle sur une assiette en céramique placée sur une tournette.

TRACES DE CONTOURS :



Voici une méthode simple et précise pour tracer les contours de lignes, lettres ou flammes préalablement dessinées au crayon, au feutre ou à la craie. Tenir l’appareil vertical entre le pouce et les quatre doigts, molette vers l’avant, le pousser et en le faisant pivoter sur lui-même, guider la molette le long de ces lignes tout en la maintenant bien appuyée. On peut prendre tout son temps : l’arrivée de la peinture restera à la demande. La molette crantée en tournant ramasse la peinture dans le tube et la distribue régulièrement quelle que soit sa vitesse de rotation. Note : il se peut que vous constatiez une petite interruption dans le filet à environ 1 cm de son départ. Cela tient au séchage rapide de la peinture sur la circonférence de la molette et à une cassure de cette couche de peinture au niveau de l’orifice de sortie, lorsque la molette est mise à nouveau en mouvement au début du tracé. Pour éviter cet inconvénient, juste avant d’effectuer un tracé définitif, faire rouler la molette sur une surface d’essai, ou démarrer sur un cache à angle droit ou en en biais, pour un départ carré ou en biseau. Enlever le cache lorsque la peinture est encore fraîche.

GUIDES :

Présence d’une bordure ou d’un rebord :



Pour réaliser facilement un filet régulier en suivant un profil donné, un bord ou un contour, il est conseillé d’utiliser l’un des curseurs fournis avec l’appareil, l’usage d’un doigt ne permettant pas généralement un tracé aussi précis (l’extrémité du curseur peut être enveloppée d’un ruban adhésif en plastique pour ne pas endommager la surface à peindre). Ajustez le curseur de manière à ce que le filet se situe à la distance souhaitée de la bordure. Immobilisez-le dans cette position au moyen de la vis papillon. Faites glisser le curseur le long du rebord en tirant l’appareil lentement et régulièrement, la molette étant placée bien à plat de manière à obtenir un trait d’une largeur constante. Maintenir l’axe du corps de piston parallèle au bord à suivre. Un filet parallèle au précédent est obtenu en déplaçant le curseur latéralement de la quantité voulue.

Bande-Guide Magnétique :



En l’absence d’un rebord que l’on puisse suivre, une bande magnétique peut être utilisée comme guide sur les carrosseries en acier. La placer à environ 1 cm du filet à tracer et bien vérifier son alignement. Tandis que le curseur vient glisser sur un côté le long de la bande, vous pouvez prendre appui avec le majeur sur le côté opposé afin d’éviter que la poussée exercée d’un seul côté déplace accidentellement la bande guide, ou pour éviter que le curseur s’écarte de la bande guide sur laquelle il vient prendre appui. Sur les surfaces autres que l’acier, telles que le bois, l’aluminium ou le polyester, l’effet magnétique de la bande guide d’appui ne joue plus; un adhésif double face léger de bureau peut être intercalé de proche en proche entre la surface à décorer et la bande magnétique pour la maintenir en place (de même sous tout autre gabarit ou contour artificiel adopté).
La courbure de la bande magnétique peut être accrue après l’avoir mise dans l’eau chaude ou sous un séchoir à cheveux. Mais pour une courbe très accentuée, comme sur certains réservoirs de motos, il est préférable de réaliser le tracé à main levée en poussant le traceur tenu à la verticale molette vers l’avant tout en suivant un guide visuel facile à enlever une fois la décoration terminée. Le tracé peut également être effectué en deux temps, en suivant la règle aimantée pour les parties rectilignes ou présentant des courbures moyennes, puis une fois la peinture sèche, à main levée pour réaliser les arrondis serrés et la jonction avec le tracé précédent ; en cas d’erreur il est possible d’effacer au white spirit le tracé à main levée sans risque d’effacer les premiers tracés et de recommencer jusqu’à l’obtention d’un tracé réussi avec une jonction parfaite.

NETTOYAGE :

Enlever l’embout sur lequel est montée la molette et chasser la peinture du corps de l’appareil à l’aide du piston. Sortir également le piston et nettoyer toutes les pièces avec un solvant adéquat (white spirit, essence de térébenthine etc.). En particulier nettoyer la molette à fond : utiliser le pinceau livré dans le coffret pour nettoyer les rainures. Rincer plusieurs fois dans le solvant. Il est conseillé de mettre une goutte d’huile légère de chaque côté de la molette avant de ranger l’appareil pour une période indéterminée et si un diluant fort a été utilisé il est préférable de terminer au white spirit sur le joint en cuir pour qu’il reste souple.

Cliquez ci-dessous sur le sujet auquel vous voulez accéder :
Accès à l'invention
(Page d'Accueil)


Molettes


Boutique en Ligne


Liens vers sites d'intérêt

 

MAIL



ZEBRACOLOR
7 Impasse des Buttes
77250 MORET SUR LOING
, France

Ventes directes sur salons, pas de magasin. Commandes par fax, téléphone, courrier
ou, en ligne, sur l'e-boutique sécurisée www.zebracolor-boutique.com

Tel.33(0)1 45 78 82 20 - Fax 33(0)1 45 75 50 30

zebracolor sur le net : www.zebracolor.net
E-boutique sécurisée : www.zebracolor-boutique.com
EMail : zebracolor75@gmail.com

Agent direct BEUGLER